Autoécole Evasion permis
Autoécole Evasion
BACCCS

Les 3 différentes formules de conduite :

  • 1 - la formation standard au permis B (évaluation + 20h minimum)
  • 2 - la formation au permis B en boite automatique (évaluation + 13h minimum)
  • 3 - la conduite accompagnée sous ses deux formes : L'AAC à partir de 15 ans (depuis novembre 2014) ou la Conduite supervisé à partir de 18 ans

Type de véhicules :
Voiture, fourgonnette, camionnette, ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) n’excédant pas 3500 Kg, affectés au transport de personnes et comportant, outre le siège du conducteur, 8 places assises maximum, ou affectés au transport de marchandises.
Une remorque d'un PTAC de 750 Kg maximum peut-être attelée.

Que ce soit pour un permis B ou pour une conduite accompagnée, la formation suit le plan national de formation en 4 étapes appelé désormais REMC.

  • 1ère étape : apprendre à se servir mécaniquement d'une voiture (passer les vitesses, tourner le volant)
  • 2ème étape : conduire en suivant le code de la route dans une circulation faible
  • 3ème étape : idem 2ème mais dans une circulation normale, à laquelle s'ajoutent les manœuvres et la montagne
  • 4ème étape : circulation dense et rapide.

Nos enseignants

Tous nos enseignants son formés et réévalués par la préfecture régulièrement. Ils mettront tout en œuvre pour que vous soyez à l'aise dans votre formation. Ils sauront vous épauler avec le maximum d'efficacité pour que vos formations se passent le plus tranquillement possible, sans stress et avec une progression la plus rapide possible

La formation

Toutes nos formations comprennent obligatoirement :

Toute formation débutera par une évaluation, qui à pour but de déterminer le volume d'heures approximatif nécessaire au stagiaire.

Le stagiaire se verra remettre les outils pédagogiques nécessaires à l'apprentissage du code (boîtier réponse, livre de code, accès internet ). Il lui sera proposé des cours théoriques collectifs où les grands thèmes de la sécurité routière seront abordés.

Les formations pratiques seront effectuées par des enseignants de la conduite et de la sécurité routière qui tiendront compte de la progression du stagiaire. Le stagiaire se verra confronté à un maximum de situations de conduites variées telles que la conduite sur voie rapide, conduite de nuit, conduite dans un environnement dégradé.

Une fois la formation effectuée et le niveau acquis, le stagiaire se verra proposer une date d'examen au permis de conduire. Le jour de l'examen un enseignant accompagnera le stagiaire pendant tout le déroulement de l'épreuve.

La conduite Sur Boite Automatique

L'auto-école EVASION vous propose désormais de passer le permis sur une boite automatique.

La législation ayant été modifiée vous pouvez passer votre permis B sur un véhicule équipé d'une boite automatique après avoir réalisé une évaluation ainsi qu'une formation de conduite de minimum 13h.

Une fois le permis de conduire obtenu, sur boite automatique, et après un délai de 6 mois, vous pouvez accéder à la boite manuelle en suivant une simple formation de 7 heures sans examen.

La formation en boite automatique offre désormais une possibilité d'accéder à la mobilité à moindre coût, et l'absence d'examen pour accéder à la boite manuelle supprime les contraintes.

L'apprentissage anticipé AAC

Formation identique au permis "classique" mais accessible dès 15 ans

Avantages :
  • Pouvoir conduire tout de suite, pas d'attente d'examen.
  • Le taux de réussite au permis de conduire est plus élevé chez les jeunes ayant suivi la formation en conduite accompagnée qu'en formation classique (stat nationales : 73,3 % contre 49 %).
  • La plupart des sociétés d'assurance accordent à ces jeunes conducteurs une réduction sur la surprime "jeunes conducteurs" la première année après l’obtention du permis car ils ont statistiquement moins d'accidents que les autres (ça peut aller jusque à plus de 500 € d'économie !)
  • Réduire la période probatoire à 2 ans au lieu de 3.

Il semblerait donc que les conseils prodigués donnent plus d'aisance et d'assurance à ces jeunes conducteurs, qui possèdent au final une plus grande expérience de la conduite et une meilleure maîtrise de leur véhicule.


Déroulement :
Après la formation :
L’attestation de fin de formation initiale doit être signée par votre formateur à la fin de votre formation est doit être présente dans votre livret d’apprentissage , tout comme le fac-similé.
Ces documents vous autorisent officiellement à circuler avec un accompagnateur.
La conduite accompagnée dure au minimum 1 an et a une durée maximum de 5 ans à compter de la date d'obtention du code. Pendant cette période, vous devez conduire au moins 3000 km sur les parcours les plus variés possibles.
Le véhicule que vous conduirez doit être équipé d’un rétroviseur extérieur à droite réglé pour l’accompagnateur. Le frein à main central du véhicule n’est pas obligatoire mais vivement conseillé.

Les conditions pour être accompagnateur
La fonction d’accompagnateur peut être assurée par toute personne titulaire du permis B depuis au minimum 5 ans sans interruption. Cette fonction ne peut être exercée qu’après accord de la compagnie d’assurance. L’assureur peut refuser si l’accompagnateur a commis des infractions graves.

Les règles pratiques de la conduite accompagnée

La conduite accompagnée est interdite hors des frontières françaises.
Durant toute la période de conduite accompagnée, vous devrez respecter les limitations de vitesse des conducteurs titulaires du permis probatoire (110 km/h sur les autoroutes, 100 km/h sur les routes à chaussées séparées, 80 km/h sur les autres routes, 50km/h en agglomération).
A chaque sortie, le disque distinctif de la conduite accompagnée doit être apposé à l’arrière de la voiture.
Les documents à avoir sur soi sont : le livret d’apprentissage ainsi que la « lettre avenant » de l’assureur et la photocopie du dossier 02. Ces trois documents justifient l’autorisation de circuler en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

L’accompagnateur devra présenter les papiers du véhicule et son permis de conduire. Il peut être soumis à un dépistage de l’alcoolémie ou de substances stupéfiantes et encourt (dans le cas où il serait positif) les mêmes condamnations que s’il était au volant de son véhicule.

Le suivi de la formation

Un suivi pédagogique est assuré par l’école de conduite au cours d'un rendez vous préalable obligatoire. La présence d’au moins un accompagnateur est obligatoire. D'une durée minimale de 2 heures, ce sera le point de départ de la conduite avec l'accompagnateur. Ce rendez-vous a lieu à la fin de formation initiale. Durant ce rendez vous, l'enseignant expliquera et conseillera les deux parties sur la bonne marche à suivre.

Ensuite nous effectuons deux rendez-vous pédagogiques qui ont pour but d’évaluer vos progrès et d’approfondir votre formation. La présence d’au moins un accompagnateur est obligatoire.

Le premier s'effectue obligatoirement entre 4 et 6 mois de la période de conduite accompagnée .
Le deuxième s’effectue dans les 2 mois précédant la date de l’examen pratique lorsque 3000 km au moins ont été parcourus et lorsque l'élève à atteint au moins 17 ans ½.
Lors de ce 2ème rendez-vous, le formateur décidera si vous êtes apte à passer l’épreuve pratique.

La conduite Supervisé

Le principe : une nouvelle offre plus souple que l'AAC

Le candidat de 18 ans et plus, inscrit dans une école de conduite, aura la possibilité de compléter sa formation initiale par une phase de conduite accompagnée lui permettant d’acquérir davantage d’expérience, afin de passer ensuite l’épreuve pratique dans des conditions sereines C’est la «conduite supervisée», plus souple que l’apprentissage anticipé de la conduite.

Comme pour la conduite accompagnée à partir de 15 ans, le candidat de 18 ans et plus, doit au préalable avoir réussi l’épreuve du code et suivi au moins 20 heures de conduite en école de conduite. C’est l’enseignant qui autorise la personne à opter pour cette possibilité en fonction du degré de maîtrise du véhicule, des compétences et des comportements qu’il a observé chez le candidat. L'accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis 5 ans minimum sans interruption.

A qui s'adresse la conduite supervisée ?

Cette formule s’adresse aux candidats de 18 ans et plus, qui souhaitent acquérir une expérience de conduite avant le passage de l’examen du permis de conduire ou après un échec à l’épreuve pratique.

Déroulement

Cette formation se déroule avec un accompagnateur à bord d’un véhicule ? Il n'y a plus de minimum de kilomètres ni de minimum de temps, c'est ce qui fait l’attrait de cette nouvelle formule.
Un rendez-vous préalable est prévu avant de débuter la conduite avec l’accompagnateur .
Attention : contrairement à l’AAC, cette formule ne permet pas de réduire la durée de la période probatoire. Les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d’en obtenir 12.

Les avantages pour le candidat

Acquérir un maximum d’expérience et de confiance au volant avant le passage de l'épreuve pratique.

Améliorer à moindre coût ses acquis, notamment en attendant de repasser l’examen pour celui qui a échoué à l’épreuve pratique.

Bon à savoir : les règles incontournables

Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

1. Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la future phase de conduite supervisée.
Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d'assurances à assurer cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l’élève qui précise les obligations relatives à la fonction d’accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée ou à l’avenant au contrat de formation si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat.

2. Avoir obtenu l'attestation de fin de formation initiale (AFFI).
Un exemplaire est transmis à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire, le candidat doit :

1. Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances.

2. Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée.

Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Post-permis

Nous proposons à tous nos élèves d’effectuer une formation post-permis de 2h qui se déroulera entre le 4e et 6e mois après l'obtention du permis. Cette fin de période étant statistiquement la plus accidentogène. Ce bilan permet de sensibiliser les apprentis sur les comportements à risques.

Dans tous les cas dés 15 ans :
En cas d’infraction, vous êtes responsable devant la loi.
Vous pouvez donc être poursuivi devant les tribunaux et être condamné à une amende. En cas d’accident, vous pouvez également être impliqué civilement ou pénalement. Enfin, la responsabilité de votre accompagnateur peut être retenue en cas d’infraction ou d’accident.

Pièces à fournir pour le permis B :
  • 1 photocopie recto-verso de la carte d'Identité
  • 1 photocopie recto-verso de la carte d'identité du représentant légal
  • 1 justificatif de domicile de moins de 6 mois (facture EDF, téléphone, eau, avis imposition) + 1 lettre de l'hébergeant
  • 1 photocopie de l'ASSR 2
  • 1 photocopie de l'Attestation de Recensement si âgé entre 16 et 17 ans / JAPD si âgé entre 17 et 25 ans
  • Si permis AM ou moto, fournir une copie
  • 1 photo d'identité numérique
  • 4 timbres à 20g
Informations :

Conduite accompagnée

Conduite supervisée

Enjeux et déroulement

Permis voiture B